Les Jeux olympiques sont des événements sportifs internationaux majeurs, regroupant sports d’été et d’hiver, auxquels des milliers d’athlètes participent à travers différentes compétitions.

Originellement tenus dans le centre religieux d’Olympie de -800 à 500, les Jeux sont rénovés par le baron français Pierre de Coubertin en 1894 lorsqu’il fonde le Comité international olympique. Depuis lors, le CIO est devenu l’organisation gouvernant le mouvement olympique dont la structure et les décisions sont définies par la Charte olympique.
Un pictogramme est une représentation graphique stylisée qui exprime un message, une activité, une action ou un service. Les pictogrammes ne sont pas propres à une langue ou une écriture, et fonctionnent donc comme un langage de portée universelle. 

Du fait de leur envergure internationale et multiculturelle, les Jeux Olympiques ne sont pas en reste. Afin d’améliorer l’organisation et la communication, les comités d’organisation des Jeux Olympiques (COJO) ont eux aussi recours aux pictogrammes. Non seulement utiles pour désigner les multiples services fournis aux spectateurs, des pictogrammes sont également créés spécifiquement pour représenter es sports au programme. 

L’édition d’été de Mexico en 1968 est marquée par le renforcement du programme d’identité visuelle qui a un impact significatif sur les pictogrammes. Pour la création de ceux des Jeux de Munich en 1972, un système de normes graphiques est mis en place. Fortement standardisés et rationalisés, ces pictogrammes deviennent un modèle qui influence ceux des éditions suivantes. En 1992, les pictogrammes des Jeux d’Albertville et ceux de Barcelone amorcent une nouvelle tendance : le style des silhouettes devient plus artistique et plus abstrait. C’est par ailleurs à ce moment précis que les pictogrammes sont en corrélation directe avec le logo de l’édition.
Les jeux olympiques d’été de 2024 seront célébrés en 2024 à Paris, en France, officiellement désignée lors de la 131e session du CIO à Lima, le 13 septembre 2017. Paris devient donc, après Londres, la deuxième ville à célébrer les Jeux olympiques d’été pour la troisième fois à cent an d’écart (1900, 1924 et 2024).

Le logo de la candidature de Paris aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024 figure un chiffre 2 qui croise le chiffre 4 pour former une tour Eiffel stylisée, le tout en couleurs vives (bleu, noir, rouge, jeu et vert) correspondant au code couleurs du CIO.

Le dévoilement du logo officiel des Jeux s’est déroulé le 21 octobre 2019. Ce nouvel emblème a été conçu par l’agence française Royalties Ecobranding. Rond, il rassemble trois symboles : une médaille d’or, la flamme olympique et Marianne, symbolisée par un visage de femme.

Je tiens à dire que ce travail a été réalisé avant de connaître la nouvelle identité visuelle de l’édition 2024 et dont je n’ai pas eu la prétention d’en savoir les aboutissants avant l’heure.

Disclaimer fait, voici ma proposition. Je me suis rendu compte en faisait ma veille que les pictogrammes des JO n’avait pas de francs rapport avec le logo de l’édition, ce n’est qu’à partir de 92 pour l’édition à Barcelone que l’on a pu voir une cohérence entre les deux.

C’est donc pour cette raison que mes pictogrammes sont composés de rubans et sont construit sur une base commune : le corps ainsi que les membres supérieurs et inférieurs sont les rubans rouges et bleus, la tête est le ruban rouge et pour finir le ruban vert symbolise un élément distinctif du sport.

You may also like

Back to Top